L’atelier broderies

Les broderies malgaches font parties d’un patrimoine artisanal national réputé et reconnu pour sa qualité et son art.

L’ASA a créé un atelier broderies à Tananarive pour une vingtaine de femmes, avec un double objectif : la réinsertion urbaine de femmes en grandes difficultés à Tananarive, et la mise en place d’une activité génératrice de revenus pour financer l’ensemble des actions de l’ASA.

Des femmes, en grandes difficultés, le plus souvent seules avec enfants à charge, sont recrutées, formées et salariées par l’ASA.

Elles réalisent, à la main, des broderies d’une qualité rare sur des objets multiples et variés : nappes, vêtements d’enfants et d’adultes, serviettes, torchons, cartes ....
Les tissus proviennent des entreprises de tissage de Madagascar et les cotons à broder sont de marque "DMC" (ne bougent ni au lavage ni même à l’eau de javel !).

Les modèles, originaux et variés, sont créés pour l’ASA. Chaque brodeuse a devant elle son dessin, elle choisit ses fils un à un et fait de "la peinture à l’aiguille". Chaque objet devient unique et porte en lui l’individualité de la brodeuse.

L’atelier s’est mis en place sous la responsabilité de Maryse Matthieu, aujoud’hui présidente d’honneur d’ASA-Fance, qui veille toujours avec attention et tendresse sur "ses filles", tout en maintenant une exigence de qualité supérieure.

JPEG - 19.8 ko

La vente de ces broderies se fait en France par les associations du réseau ASA-France. Elles sont organisées par les adhérents des associations, le plus souvent à domicile, sur invitations personnalisées.

Le bénéfice de ces ventes permet, non seulement à des femmes de vivre normalement de leur salaire, mais aussi participe à la réinsertion des familles en milieu rural.

Portfolio