Antanety - L’accueil - La formation

Les familles de sans-abri ou en grande précarité, qui souhaitent intégrer le projet de réinsertion de l’ASA, sont hébergées dès qu’elles le demandent au Pré-CASA, à Antanety, à 17km à l’ouest d’Antanarivo, dans de petites baraques en bois.

Pré-CASA : L’accueil temporaire des familles

Chef de centre, assistante sociale et éducateurs les aident à retrouver des règles de vie, d’hygiène et de travail. Les enfants sont scolarisés à l’école publique du village et les petits sont à la garderie. Les parents commencent l’initiation à l’agriculture. Les papiers d’identité sont régularisés... Ce temps probatoire permet aux familles et aux éducateurs de conforter ou non leur candidature.

Depuis novembre 2010, c’est à Antanety que se sont regroupées les 3 étapes de l’accueil et de la formation des familles : Pré-CASA, CASA 1 et CASA 2

CASA 1 : Le village pour la 1ère année de formation

En début d’année scolaire les familles sont installées au CASA1 et forment une nouvelle promotion. Les parents reçoivent une formation scolaire, sociale et agricole. Chaque famille dispose d’une petite rizière et d’un terrain potager. Sa production lui appartient et elle peut la vendre sur les marchés locaux. Ainsi, elle se constitue un petit pécule pour préparer sa migration.

cultures

L’année suivante, les familles se déplacent dans un centre voisin, CASA2, pour poursuivre leur formation.

Une famille à CASA2

L’accent est mis sur le petit élevage, sur la conduite de l’attelage de zébus, sur la construction des maisons en terre, sur la gestion d’un budget d’une exploitation agricole (cycle annuel des rentrées d’argent et des dépenses...), sur la vie de groupe et le partage des responsabilités.

Le dur apprentissage de l’attelage des zébus

Chacun prépare son déménagement et accumule ses trésors : boutures, vaisselle, vélos, radios, machine à coudre... Les hommes confectionnent leurs meubles avec l’aide d’un menuisier et apprennent à faire des briques pour construire les annexes de leur future maison. La vente, sur place, de ces briques par l’ASA constitue la participation des familles au remboursement de leur dotation.

A droite, Lanto, chef de centre de CASA 2, et son équipe d’encadrement.

Et c’est au mois de septembre, lorsque les enfants effectuent leur rentrée scolaire, que les familles entreprendront la grande migration dans le Bongolave, sur les plateaux du Moyen-Ouest, où une maison et des terres à cultiver les attendent.

En 2016
- à CASA 2, la promotion 20 est composée de 16 ménages
- à CASA1, la promotion 21 est composée de 18 ménages
- à Pré-CASA, la promotion 22 est composée de 24 ménages

La migration à CASA3 (ZMA) - Une région en développement

Portfolio

  • Le village d'Antanety - casa1 et la maison bleue
  • La
  • Famille au pré-CASA
  • traitement de l'eau du puit
  • Cuisine collective du pré-CASA
  • Hygiène
  • Les brèdes sont prêtes
  • La garderie pour les petits
  • La garderie
  • La jeune classe
  • 16.Les mamans de service à la garderie
  • Les jardins familiaux
  • Le village de CASA 1
  • Petit cheptel des familles : des oies
  • cultures potagères des familles
  • Animation sur le compost
  • Fabrication du composte
  • Paul, responsable de CASA 1
  • formation des familles
  • Document de formation sur le cycle maraîcher
  • Claire, assistante sociale à l'ASA
  • Ursule, assistante sociale et Mamy salarié de l'ASA
  • Enfants scolarisés à l'école du village
  • Soutien scolaire par Jérôme
  • Bâtiments de CASA 2
  • Lantho, chef de centre de CASA 2
  • Logement d'une famille
  • Sanitaires à CASA 2
  • Cour intérieure de CASA 2
  • Fête à CASA 2
  • Cuisine
  • Fête et danses à CASA 2
  • arrosage des potagers familiaux
  • Travaux d'irrigation
  • Cultures d'une famille à CASA 2
  • Elevage familial
  • Clapier familial
  • En route avec les zébus