Mars 2014 : Le Village Saint-François sinistré

Le 17 mars 2014, peu après 14 h, le mur de soutènement côté vallon s’effondre...

C’est au Village Saint-François, proche de siège de l’ASA à Antananarivo, que l’accident s’est produit.

Voici le compte-rendu de l’événement adressé par Sylvain Rasolofovoavison, responsable administratif et financier de l’ASA :

  • Nous avons constaté depuis quelques jours que les murs de la maison d’une de nos assistantes sociales (Suzanne) qui se trouve du côté l’atelier de la broderie présentaient des fissures. Cette maison nous servait aussi de gites d’étape pour accueillir les patients qui viennent du CASA 3 pour se soigner à Tanà pour une période plus ou moins longue. De ce fait, Nous avons pensé à réparer la maison et avons cherché un endroit pour loger Suzanne. Cela a été fait, nous l’avons logée dans une salle qui nous servait de bureau.
    L’entrepreneur commençait à établir son devis quand le pire s’est produit dans l’après-midi du 17 mars peu après 14h. Tout s’écroulait en un clin d’œil provoquant de gros dégâts.

    Bilan : Outre notre maison, deux autres maisons voisines ont été détruites complètement du fait que la nôtre s’était écrasée dessus.
    Fort heureusement ces maisons avaient été évacuées et nous n’avons à déplorer aucun dégât corporel.

    Nous cherchons encore un endroit pour installer les villageois envoyés par nos médecins du CASA 3 pour se soigner à Tanà.

Dans un mail daté du 24 mars, Jacques Tronchon écrit :

  • La météo nous annonce la persistance des pluies, mais aussi l’arrivée d’un cyclone dans quelques jours... Inquiétant !

L’ASA doit faire face à des dépenses soudaines, obligatoires et non prévues et toute aide financière sera bienvenue...

Octobre 2014 : Le mur en cours de réfection

Octobre 2014 : Réfection du mur

Portfolio