Manomana ny ho avy ny sekoly !

"L’école prépare l’avenir"

Juillet 2014 : Première édition de la Journée de l’Enfant Africain (JEA) dans la ZMA !


Nathalie Ralison, assistante sociale, responsable du suivi social à l’ASA, raconte la première JEA organisée dans le Bongolava.

"Comme c’était la première fois que nous marquons cet évènement, un résumé de l’historique de la Journée de l’Enfant Africain a été présenté, avec une exposition sur les faits se rapportant à la journée a été intégrée au programme. Enfants, jeunes, parents, enseignants et autres personnel de la ZMA (zone de migration agricole), autorités locales des Fokontany (quartiers) ont été invités à y assister.

L’exposition, basées sur des images, se déroulait en quatre parties :

  • Les problèmes dans les pays Africains qui font obstacle au droit à l’éducation
  • Les richesses naturelles, les efforts et les programmes de développement qui ont un impact positif
  • Incitation à la réflexion sur les faits existant dans la zone de migration d’Ampasipotsy et à Madagascar par rapport à ces problèmes et ces atouts cités ci-dessus.
  • Les droits des enfants.

L’utile et l’agréable ont été réunis durant ces trois journées de fête : sensibilisation pour que la situation locale s’améliore, activités récréatives. Les élèves de l’école primaire d’Antanambao ont présenté deux mouvements d’ensemble. Chaque groupe a donné le meilleur d’eux même et le public a soutenu ces initiatives et ces efforts.

Nous espérons que les messages transmis à travers ses activités apporteront une amélioration sur l’accès à l’éducation, le maintien des enfants et des jeunes à l’école et aux centres de formations.

Quand ces enfants et ces jeunes entreront dans la vie active, les bagages qu’ils ont reçu leur serviront à prendre les bonnes décisions, à mieux agir, à être responsable, à vivre en paix."

Article paru sur le site : http://lamako.net/fr/
Toutes informations sur la JEA : http://www.partage.org/informer/actualites.php?actualite=221

Dans un prochain article, vous découvrirez ce qui se passe du côté de l’école d’Antanety...