Mission dentaire octobre 2015

Compte-rendu de Caroline, Camille, Noémie et de Robin...

Compte-rendu de Caroline, Camille et Noémie, toutes les trois dentistes

Nous sommes arrivés à Tana le 02 octobre avec vélos et matériel à ramener pour l’ASA, après 2 heures de trajet nous voilà au DSF (Domaine St françois) où nous avons pu reprendre des forces autour d’un excellent repas et même avec du fromage fait maison. Nous sommes accueillis par Fanja mais aussi par Paul, Léonce et Luciani qui nous souhaitent la bienvenue.
L’après-midi après un rapide tour au Lemur’s Park qui est à 4 km du DSF, nous visitons les Précasa, Casa1 et Casa2 accompagnés de Paul et de Louis qui nous expliquent bien clairement le fonctionnement de la vie ici.
Les gens nous accueillent avec de grands sourires et les enfants jouent avec nous.
Nous partons tôt le lendemain en direction d’Ampasipotsy avec Liva. Après un arrêt au marché de Mahasolo nous arrivons vers 13 heures, partageons un repas et rencontrons Gaël et Didier Soulard d’EMI.
Nous découvrons le cabinet dentaire où il y a plus de matériel que ce que nous imaginions. Il manque tout de même certains éléments qui nous auraient permis de faire plus de soins.
Nous installons notre matériel et préparons le cabinet à recevoir les patients après un bon coup de ménage.

Nous rencontrons la doctoresse Tahina du dispensaire et Ernest qui sera notre traducteur pour les soins.

Robin installe son matériel dans la pièce attenante au cabinet, nous n’avons pas la pièce à main et d’autres éléments, restés dans le bureau d’Hervé.
Le premier jour, il y a beaucoup de patients qui attendent, Ernest note le nom des patients.
A trois, le rythme est rapide, une est installée au fauteuil pour les soins, les deux autres s’occupent des extractions dans une autre pièce, lampe frontale indispensable. File d'attente au Centre de Santé Sud

Nous terminons en début d’après midi et sommes contentes d’avoir pu réaliser quelques composites, amalgames, beaucoup de détartrages et d’extractions. Nous soignons même les membres de l’équipe de l’ASA, ravis de nous rencontrer.
Paul est venu pour l’occasion pour que l’on puisse réaliser des prothèses pour lui remplacer les dents. Nous prenons de belles empreintes et on fait bosser Robin ! :)

Nous faisons ainsi la connaissance de Tiana, Lalaina et Delphin qui font partis de l’équipe du CMR et nous passons plusieurs soirées ensemble à discuter, à chanter et à rire. Au cours de notre séjour, ils nous ont fait visiter le Fanyry, le CMR et d’autres coins de la zone.

Le 2e jour se déroule de la même façon et le 3e jour, nous nous rendons au dispensaire du Nord, où il y a également beaucoup de patients. Installées dans une seule pièce toutes les trois, nous enchaînons les extractions et Robin est là pour nous aider. Nous apprenons également au médecin du dispensaire à réaliser des extractions. Ici, il n’y a pas de fauteuil donc les soins ne sont pas possibles.

Le 4e jour, nous nous rendons cette fois au dispensaire du Sud et terminons en début d’après-midi. Avec la chaleur et le stress, une patiente nous fait un malaise vagal... Nous prenons bien soin d’elle avant de la laisser rentrer chez elle. Le médecin, Docteur Gilles et sa femme Nathalie nous invitent à déjeuner chez eux, quelle hospitalité !

Docteur Gilles et sa femme Nathalie

Les familles nous accueillent avec de grands sourires mais la barrière de la langue est là, c’est pourquoi la présence d’un traducteur nous a beaucoup aidé malgré le fait que nous avons tenté de baragouiner quelques mots en malgache.

A la fin de la semaine, nous avons vu environ 150 patients et extrait près de 300 dents.

Pour les enfants, qui ont un état dentaire parfois catastrophique, un brossage quotidien obligatoire se déroulant à l’école (en arrivant et en partant) pourrait être constructif pour eux, qui n’ont pas la notion de cette nécessité.

Bien sûr les médicaments sont toujours un besoin sur place pour éviter les douleurs post-extractions, ou pour soigner parfois de gros abcès dentaires évoluant sans aucune prise en charge.

Nous sommes retournés le vendredi à Tana en compagnie d’une équipe de l’ASA direction le DSF où nous avons soigné l’après midi dans un local aménagé spécialement pour nous. Une vingtaine de patients s’est présentée et nous avons pu rendre la prothèse à Paul qui était ravi de retrouver le sourire.

Nous remercions tout particulièrement Louis de Gonzague et Paul, qui ont grandement pris soin de nous, qui ont pris le temps de nous expliquer le fonctionnement de l’association à tous les niveaux, qui n’ont pas manqué de nous faire rire et de nous aider.
Caroline, Camille et Noémie

Compte-rendu de Robin, élève prothésiste

Agé de 18 ans, c’était ma première expérience en mission humanitaire en tant que prothésiste dentaire.

L’équipe composée de 3 dentistes et moi-même est essentielle : le contexte nous amène très vite à être soudé et solidaire. Un travail d’équipe s’impose et s’installe rapidement. J’ai compris que le travail de prothésiste reposait sur moi-même et j’ai pu évaluer que les responsabilités étaient lourdes avec une expérience encore bien fragile. Le matériel et les moyens différents de ceux utilisés à l’école et en stage, une expérience d’étudiant en ce qui me concerne, ne m’a pas permis de satisfaire toutes les nombreuses demandes des villageois qui, après une longue marche vers le dispensaire, repartaient parfois sans résultat. Cela a été assez frustrant. Le système "D" est important dans ces conditions.

Une expérience très forte sur le plan humain, la gestion des émotions et des sentiments, l’éloignement et les conditions de vie bien difficiles resteront gravés dans ma mémoire

Robin Couratin

Portfolio

  • Robin