Mission dentistes, mars 2017

mission dentistes mars 2017

MADAGASCAR 19 au 31 mars
Marseille le 16 mars 2017, 16h : « Mesdames et messieurs bienvenue à bord de l’Airbus A340. Cet avion est à destination de Madagascar ».
Parés au décollage, c’est parti pour une nouvelle mission de l’ASAM Provence !
L’équipage est composé de Nicole venue donner des cours de français ; Roland chirurgien-dentiste, et moi-même, Marie, dentiste également.

Nous arrivons à Ampasipotsy le dimanche 19 mars. L’accueil est solennel (tout le personnel de la ZMA est réuni pour l’occasion) et très chaleureux. Hervé, qui préside la séance, nous annonce le programme : Nous commencerons par travailler 2 jours sur Ampasipotsy, puis nous irons trois jours dans le sud. La deuxième semaine débutera par 2 jours de mission dans le Nord puis se terminera à la ZMA

Lundi 20 mars :

Passée la surprise de ne pas nous trouver dans les locaux habituels pour raison de travaux, nous commençons à soigner. En fait nous effectuerons très peu de soins et ferons beaucoup d’extractions, la demande des patients allant en ce sens. C’est ainsi, il faut avant tout soulager la douleur....

Pour ce faire nous sommes épaulés par Jacqueline qui s’occupe du nettoyage des instruments et d’Ernest, qui nous sert de traducteur et nous permet de communiquer avec les patients. En fait, il fait bien plus que cela, il apaise les patients, les réconforte et les encourage : Un grand MERCI Ernest !!!

Le mardi

nous débutons la journée par une grand messe : 500 enfants sont réunis à l’Eglise pour assister à une session d’éducation à l’hygiène bucco-dentaire. C’est impressionnant de voir tous ces enfants si sagement installés pour nous écouter ! Cette fois c’est Monsieur le curé qui se charge de traduire mes propos et de vérifier ensuite que le message a été bien compris.

Nicole relaiera notre message de prévention tout au long de la mission en sillonnant les classes armée de la maxi mâchoire et de sa brosse à dent.

Dans le Sud, c’est Nathalie, l’épouse du docteur Gilles qui occupe à la fois le poste de traductrice et d’assistante. A l’image de tous les habitants de la ZMA (et de tous les malgaches que nous rencontrerons tout au long de ce séjour), Gilles et Nathalie nous réservent un accueil des plus amical et nous offrent le couvert le midi. Quelle générosité !

Ne disposant pas de fauteuil dentaire nous n’effectuerons que des extractions.
Nous distribuerons également beaucoup de brosses à dents et dentifrices, la plupart des patients n’en possédant pas.

Le samedi,

de retour à la ZMA, notre activité est concurrencée par un grand événement : un match de basket entre Ampasipotsy et Ambatolahihazo, le village du Sud ! Sitôt notre travail terminé nous allons donc assister à cette grande rencontre sportive et passons un agréable moment en compagnie des habitants.
Ampasipotsy s’impose tant chez les femmes que chez les hommes et la journée se termine autour de rafraîchissements préparés par Monique, le cordon bleu de la ZMA.

Après un dimanche de repos qui nous permet d’écouter les magnifiques voix malgaches lors de la messe, nous débutons la deuxième semaine dans le nord, à Antanambao.

Nous avons toujours autant de succès, les patients ne manquent pas... Heureusement, ici aussi nous sommes épaulés, par le Dr Naina et par la sage-femme. Notre mission est ainsi grandement facilitée même si nous commençons à articuler quelques rudiments de malgache (ça fait mal ? Ouvrez la bouche...). Un grand merci à vous deux !

Nous terminerons la mission à la ZMA où j’aurai l’honneur de soigner la doyenne, qui a....cent ans !!!

Cette mission (la première en ce qui me concerne), aura été très riche en émotions : partagée entre la satisfaction de procurer un soulagement et la frustration d’extraire des dents que l’on pourrait soigner en France !
J’ai été ravie de pouvoir apporter un peu d’aide aux habitants des différents villages même si je n’ai pas pu directement communiquer avec eux comme je l’aurais souhaité.

Je voudrais sincèrement remercier l’ensemble du personnel de la ZMA pour leur accueil, leur générosité, et leur soutien tout au long de la mission !
Le travail réalisé par l’ASA est vraiment colossal et mérite d’être encouragé de toutes nos forces. Les projets ne manquent pas : construction d’un lycée, d’une épicerie solaire.... SOUTENEZ l’ASA !
VELOMA, Marie

Portfolio