Rapports moral et financier 2012 de la section médicale de l’association ASAM PROVENCE


ASAM PROVENCE

SECTION MEDICALE : ASAMEDICAL


RAPPORT MORAL ET FINANCIER

ANNEE 2012

RAPPORT MORAL

de Véronique Douillet, vice-présidente de l’ASAM HAUTE-PROVENCE, chargée de la section médicale « ASAMEDICAL ».

Vu les besoins en soins dentaires dont souffrent les familles installées en casa 3 et celles en voie de réinsertion en casa 1 et 2 , a germé petit à petit l’idée d’organiser des missions régulières.

Grâce à l’aide de Jean Michel, un ami expert-comptable, nous avons monté l’ Asamédical en novembre 2011, une antenne d’ASAM HAUTE-PROVENCE.

Sur le nouveau site asa-madagascar, que je vous invite à consulter, nous avons toute une page que nous mettons à jour régulièrement avec l’explication sur le déroulement d’une mission, le récit de chaque mission et les manifestations que nous organisons (visualiser le site de l’ASAMEDICAL sur votre téléphone avec le QR code ci-contre).

Sur place, dans le dispensaire d’Ampasipotsy, EMI (entraide médical international) a financé l’installation d’un fauteuil de dentiste, cela va nous permettre en plus des extractions de pouvoir réaliser des soins dentaires dans de bonnes conditions, surtout que nous avons maintenant aussi une radio dentaire apportée par la mission d’octobre. cela va permettre aussi à terme d’attirer plus facilement un dentiste malgache parce que pour nous c’est important d’aider sans remplacer !

Notre premier objectif est d’organiser des « missions médicales » sur place à Madagascar. En 2012, 3 missions sont parties,

la première en avril avec 2 dentistes Véronique Henri Matte et leurs enfants.

la deuxième dont je faisais partie en juillet ; cette fois ci, en plus du dentiste étaient présents un dermato, une gynéco une ophtalmo qui a apporté pas mal de lunettes, une kiné et une infirmière. Nous avons pu organiser une consultation au domaine saint François pour les familles de casa 1 et 2.

La troisième mission en octobre avec 3 dentistes et 3 infirmières.

5 nouvelles missions s’organisent : une en février, une en mars une en avril une en juillet et une en novembre dont Jean-Michel et moi-même ferons partie .

En plus des soins apportés, le but de ces missions est de faire connaître l’ASA, et tous ceux qui en reviennent sont marqués par l’organisation de l’ASA, par la gentillesse de la population et par toute l’humanité qui en ressort.

Notre deuxième objectif est la recherche de financements, nous avons pour cela organisé 2 repas solidaires, un concert, une vente de broderies, artisanat, vanille et produits de fête... Jean-Michel vous exposera le résultat de ces actions sur le plan financier. J’en profite pour remercier les Hamelin qui ont gentiment mis à disposition leur auberge et les Duthoit qui ont abandonné le bénéfice sur la vente de leur huile d’olive au profit de l’ASA.

Evolution : grâce à Christiane Chauchard, nous commençons à monter des dossiers de demande de subvention auprès de fondations, d’associations et d’entreprises. Ce sera pour le côté médical l’achat de matériel mais aussi la recherche de subvention pour l’installation de nouveaux panneaux solaires pour le dispensaire. Et pour le côté agronomique, le projet de culture de ravintsara et de vetiver en casa 3, sa transformation en huile essentielle et sa commercialisation en France. Si vous avez des idées, ou des connaissances, merci de nous en parler....

En conclusion, je dois vous dire que pour nous, l’asamédical n’a pas la vocation d’organiser ce que certains appellent des "safaris humanitaires" on sera très vigilants à rester dans l’optique d’agir sans remplacer et c’est dans ce but que je me suis inscrite cette année à un DU sur la santé humanitaire où seront enseigné aussi bien la communication, le juridique et la démarche pour obtenir le financement d’un projet ...

Véronique

RAPPORT FINANCIER

de Jean-Michel PONT, trésorier adjoint de l’ASAM HAUTE-PROVENCE, chargée de la section médicale « ASAMEDICAL ».

Vente de broderie le 22 novembre 2012

La section « ASAMEDICAL », qui n’est qu’une des activités de l’association ASAM HAUTE-PROVENCE a été créé en novembre 2011.

Comme vous l’a dit Véronique, celle-ci a pour double objectif : d’une part, apporter une assistance médicale de première nécessité aux familles de sans-abri dont s’occupe l’association ASA à Madagascar et d’autre part, trouver des financements pour l’ASA. Pour ce dernier objectif, nous avons réalisé un certain nombre d’actions qui se traduisent, sur le plan financier, par les éléments suivants.

1 – Repas solidaire du 22 juin 2012

Recettes 1 422
Charges 578
Bénéfice 844

Afin de mesurer plus précisément le poids de l’activité de notre structure vis-à-vis des apports de nos partenaires (mise à disposition gratuite de locaux, bénévolat, …), nous avons valorisé ces éléments. Si la valorisation financière des mises à disposition de locaux est assez aisée car il existe un « prix du marché », celle du bénévolat est un exercice difficile et nous avons respecté les règles de prudence maximale.

Nous avons donc valorisé les apports volontaires pour cette manifestation de la façon suivante :

Bénévolat (l’équipe de serveurs) 360
Mise à disposition du restaurant et de sa cuisine 400
Total 760

2 – Concert du 22 septembre 2012

Recettes 2 526
Charges 2 035
Bénéfice 491

Bénévolat (musiciens, sonorisation et éclairage, serveurs, …) 2 520
Mise à disposition de la salle des fêtes 700
Total 3 220

3 – Repas solidaire du 27 novembre 2012

Recettes 575
Charges 307
Bénéfice 268

Bénévolat (l’équipe de serveurs) 360

4 – Vente de produits de l’artisanat et de vanille Malgaches et ventes diverses

Recettes 3 992
Charges 3 189
Bénéfice 803

Parmi ces recettes figurent le produit de la vente de broderie de Madagascar du 22 novembre 2012 pour 2 719 Euros, dont l’intégralité a été reversé directement à l’ASA et qui figure donc en charges pour le même montant.

5 – Dons et cotisations

Recettes 2 652
Charges 2 480
Bénéfice 172

Parmi ces recettes figurent les dons versés directement par ASA pour 2 480 Euros et qui figurent donc en charges pour le même montant.

7 – Frais généraux

Voyages et déplacements (assemblée générale ASA à Lyon) 195
Dépenses diverses 8
Total 203

Le total des recettes et des dépenses laisse apparaître un bénéfice de 2 375 Euros dont l’affection sera décidée lors d’un prochain conseil d’administration. A ce résultat, il faut ajouter les sommes qui ont été directement envoyées à l’ASA France, ce qui porte le montant total à 7 574 Euros.

Nous vous rappelons que tous les documents comptables sont à votre disposition au siège de notre association. Vous trouverez en annexe au présent rapport le compte de résultat de l’exercice ainsi que l’analyse financière des différentes actions.


Depuis ce jour où Véronique m’a dit « tope là ! » et où j’ai naïvement mais en toute confiance topé sans vraiment tout comprendre, beaucoup d’expériences ont été acquises, je dirai plus exactement apprises « sur le tas » !

Même si les résultats de certaines actions entreprises ne sont pas en rapport avec l’énergie dépensée -je pense notamment au concert du 22 septembre qui a sollicité nombre de travail et de bonnes volontés pour un modeste résultat- le bilan global est positif sur le plan financier (fort heureusement, nous sommes à l’équilibre !) mais aussi sur le plan de l’expérience acquise et, surtout, sur le plan humain. Quel plaisir de voir toutes ces personnes agir avec tant de gentillesse, de bonne volonté et de générosité pour l’association : des autorités administratives comme l’adjoint au maire de Puyricard, en passant par les bénévoles (musiciens, techniciens, journalistes, clients, amis, …) et nos enfants qui n’ont pas comptés leurs heures nonobstant les bruits lointains des fêtes chez les copains, merci pour ce message d’espérance, merci à vous tous !


Pour l’année 2013, nous avons diverses projets :

-  faire connaître notre action et trouver de nouvelles bonnes volontés
-  envoi d’équipes médicales sur place
-  financement de projets (éolienne, mise en place de nouvelles productions agricoles …) qui seront essentiellement financés par des subventions que nous espérons obtenir
-  organisation d’un concert « solidaire »
-  quelques repas « solidaires »
-  vente de produits de l’artisanat Malgache (broderie, …)
-  vente de produits de fête, notamment pour la période de Noël
-  vente de muguets le 1er mai

et tout ce qui va encore germer dans nos imaginations. Vos idées sont les bienvenues !


Vous l’avez compris, nous ne voulons pas « donner pour donner » mais seulement aider sans remplacer. « Si tu donnes un poisson à un homme, il se nourrit une fois. Si tu lui apprends à pêcher, il se nourrira toute sa vie » dit un proverbe chinois. C’est très modestement l’objectif de notre action…

Et puis, que diriez-vous d’un Américain (c’est un exemple bien sur !) qui viendrait vous dire comment faire votre métier que vous pensez pourtant bien effectuer depuis de nombreuses années, alors même qu’il ne connaît rien du contexte historique et culturel dans lequel vous évoluez ?

C’est dans cet état d’esprit, comme l’a dit Véronique, que nous veillons à éviter les "safaris humanitaires" ou tout autre action entreprise en toute bonne volonté mais ressentie parfois sans doute comme condescendante par ceux que l’on désire aider. Nous avons au moins autant à donner qu’à recevoir, c’est une certitude !

Ensemble, mettons le cap sur l’espérance !

Bien à vous,

Jean-Michel

ANNEXES

Compte de résultat

Evaluation des contributions volontaires

Détail du compte de résultat

Détail du compte de résultat par activité